Le Sionisme : un nationalisme juif à l’épreuve des postcolonial studies Par Céline Lebrun, étudiante en master de Science Politique à l’université Paris VIII.

jeudi 12 janvier 2012
par  la redaction du site

Résumé :

Nous verrons ici que ce qui distingue le mouvement nationaliste sioniste des autres formes d’expressions du nationalisme juif trouve sa source dans son caractère intrinsèquement colonialiste. Colonialiste, en ce sens où le sionisme est une doctrine qui légitime une entreprise de colonisation.

En effet, si le sionisme regroupe lui aussi, à l’image du nationalisme juif, différents courants, tous ont pour plus petit dénominateur commun “le projet de donner à l’ensemble des juifs du monde un centre spirituel, territorial ou étatique”.

lire la suite sur :

http://cerclechercheursmoyenorient.wordpress.com/2012/01/12/le-sionisme-un-nationalisme-juif-a-lepreuve-des-postcolonial-studies/?blogsub=confirming#blog_subscription-3



Sites favoris


48 sites référencés dans ce secteur

Sur le Web