Monsieur le premier ministre d’Israël, par Danielle Bleitrach.

dimanche 15 août 2004

Monsieur le premier ministre d’Israël,

Vous avez recemment appelé les Juifs de France à venir se réfugier en Israël pour fuir "un antisémitisme déchaîné". Vous avez ce faisant agi d’une manière politicienne et diffamatoire envers la France, notre pays et envers nous qui sommes des citoyens français. Vous ne pouvez pas ignorer en effet que nombreux sont les Juifs qui n’ont JAMAIS fait le choix sioniste et seule l’idée d’une race juive chère aux nazis vous autorise à une telle ingérence, une telle infamie.

Car le bilan du sionisme est celui de l’iniquité, du racisme, et vous incarnez désormais l’horreur d’un État qui pratique l’apartheid, la haine contre la population autochtone, les Palestiniens, que vous massacrez, que vous privez de la terre qui leur est reconnue par le droit international avec la construction d’un mur sur leur terre, ce qui révolte la conscience de tous, les Juifs de France en premier lieu. Vous vous attaquez aux femmes, aux enfants, jour après jour, votre bilan est celui de corps d’enfants mutilés, massacrés, qu’il s’agisse d’enfants Palestiniens ou d’enfants israëliens, car vous êtes nuisible non seulement au peuple palestinien, mais aux Israëliens que votre haine aveugle détruit, comme Hitler a détruit aussi les Allemands.

Israël n’a aucune justification ni sur le plan religieux, ni sur le plan d’un pseudo peuple juif, alors que tout prouve que la diaspora était composée de peuples divers, de juifs intégrés à leurs nations. Au lieu de mener le combat progressiste pour en finir avec des États théocratiques, racistes, caractéristiques de l’Europe chrétienne et colonialiste, le sionisme a préféré devenir la tête de pont du colonialisme, de l’impérialisme dans le Moyen-Orient et pour cela vous avez construit un État raciste, théocratique, bâti sur l’inégalité, l’inustice, non seulement envers le peuple Palestinien mais sur les Juifs orientaux qui vivaient depuis des siècles dans le monde arabe. Cet État qui viole la légalité internationale et ne repose que sur le soutien de l’impérialisme des États-Unis est devenu le prototype du plus haïssable des États, le même dont les Juifs ont eu à souffrir pendant des siècles en Europe. Ce choix du sionisme, un grand nombre de Juifs l’ont récusé dès le départ et encore plus aujourd’hui où les fruits prouvent à quel point l’arbre était pourri.

Un fait politique, que personnellement je regrette, a été la création de l’État d’Israël dans un Moyen orient colonisé, au nom de la Shoa que l’on a fait payer aux Palestiniens qui n’y étaient pour rien. Il fallait néanmoins partir de là dans une politique réaliste. Les palestiniens ont accepté de ne conserver que 22% de leur terre initiale, il était possible de partir de là pour construire dans le dialogue, la fraternité, un autre destin pour tous. Mais visiblement cela ne vous suffit pas, il vous faut "la solution finale", l’éradication des palestiniens sous des prétextes "sécuritaires", mais c’est vous le principal agent de l’insécurité pour tous tant la haine raciale vous anime. Pour cela il vous faut mener les Juifs de France, ceux des États-Unis vers une extrême-droite, chrétienne, fanatique, antisémite, les transformer en masse de manoeuvre de tous les fascismes, de tous les obscurantismes. Vous ne craignez pas d’utiliser l’holocauste comme un prétexte pour cautionner votre propre fascisme en transformant cette horreur universelle contre le genre humain en justification de votre propre horreur...

Dites vous bien que nombreux sont les Juifs qui non seulement ont récusé dès le départ le choix sioniste, mais qui aujourd’hui en considérant votre politique d’extrême-droite à l’égard des Palestiniens, souhaitent de toute leur âme que la justice triomphe et que ce que vous représentez soit balayé par une prise de conscience y compris des israéliens.

Non, aucun juif, s’il n’est pas fanatisé par votre idéologie d’extrême-droite, ne peut se sentir solidaire des horreurs que vous perpétrez.

Il n’y a qu’une solution, vous devez renoncer à cette politique et reprendre le dialogue inauguré par Rabin, il n’y aura pas de paix sans justice. Vous ne pouvez en rien compter sur la solidarité de ceux qui juifs ou non ont à coeur la justice et la paix.

Monsieur, le premier ministre, je vous prie d’accepter mon shalom, ma volonté de paix...

Danielle Bleitrach.

Liste dédiée à l’Intifada ... Liens Yahoo ! Groupes

<*> Pour consulter votre groupe en ligne, accédez à : http://fr.groups.yahoo.com/group/assawra/

<*> Pour vous désincrire de ce groupe, envoyez un mail à : assawra-desabonnement@yahoogroupes.fr

<*> L’utilisation de Yahoo ! Groupes est soumise à l’acceptation des : http://fr.docs.yahoo.com/info/utos.html



Sites favoris


48 sites référencés dans ce secteur

Sur le Web